Developed in a FOCAL Workshop 2012-2016

HEIDI • MA VIE DE COURGETTE • SCHELLEN-URSLI
HEIDI • MA VIE DE COURGETTE • SCHELLEN-URSLI
PAPA MOLL • CURRY WESTERN • GENESIS 2.0
PAPA MOLL • CURRY WESTERN • GENESIS 2.0
LA FEMME ET LE TGV • SETTE GIORNI • HORIZONTES
LA FEMME ET LE TGV • SETTE GIORNI • HORIZONTES
LASST DIE ALTEN STERBEN • #FEMALE PLEASURE • FAVELA OLIMPICA
LASST DIE ALTEN STERBEN • #FEMALE PLEASURE • FAVELA OLIMPICA
CHRIEG • CRONOFOBIA • FAUVES
CHRIEG • CRONOFOBIA • FAUVES
HOTEL JUGOSLAVIJA • 2 JOURS AVEC MON PÈRE • DENE WOS GUET GEIT
HOTEL JUGOSLAVIJA • 2 JOURS AVEC MON PÈRE • DENE WOS GUET GEIT
ALOYS • DER UNSCHULDIGE • CARL LUTZ – DER VERGESSENE HELD
ALOYS • DER UNSCHULDIGE • CARL LUTZ – DER VERGESSENE HELD

Que sont devenus les projets de films? Enquête 2012–2016

Sandrine Normand et Pierre Agthe – mars 2019

FOCAL propose depuis bientôt 30 ans des programmes de développement de scénarios. Pour en cerner l'impact, nous avons réalisé quatre enquêtes, couvrant quatre périodes entre 1989 et 2016.

Depuis 1989, ce sont 492 scénarios qui ont été développés dans les programmes de FOCAL, dont 114 sont devenus des films projetés au cinéma ou diffusés à la télévision, soit un taux de réalisation de 23 %.


Évolution des programmes de développement

Depuis 2010 déjà, FOCAL s’éloigne de la forme classique d’accompagnement de projets en ateliers pour proposer davantage de coachings individualisés qui s’adressent à des auteur·es plus confirmé·es. Après le succès de Mentoring for DOCS, nous avons ouvert un programme destiné aux scénaristes et auteur·es de fiction dans les trois régions linguistiques, le Script Coaching on Demand. En cinq ans, ce sont 135 projets qui sont passés par ce programme dont 25 sont déjà réalisés et 17 projets encore en développement ou en préproduction.
Le coaching est une intervention souvent brève (quelques heures) sur un scénario. Son incidence sur le scénario définitif est donc relative, et la quantité de coachings effectués depuis 5 ans augmente de manière un peu artificielle la statistique. Il n'en reste pas moins que cette offre est très largement reconnue et appréciée par les auteur·es et c'est pourquoi elle est intégrée ici.

Nous nous efforçons de maintenir une offre à la fois locale (Script Coaching on Demand, Mentoring for DOCS) et internationale (Atelier Grand Nord; DrehbuchWerkstatt München/Zürich; EKRAN/EKRAN+; eQuinoxe Europe/Germany). Le but est de permettre aux scénaristes, auteur·es-réalisateur∙trices et producteur·trices d'être en prise avec les réalités d'un marché transfrontière, mais aussi de leur donner l'occasion de se professionnaliser dans leurs propre langue et références culturelles.

Nombre de scénarios et taux de réalisation des projets

Notre dernière enquête montre une nette augmentation du nombre de scénarios développés dans le cadre de nos programmes: 266 en tout, soit 53 par année, contre 10 scénarios en moyenne sur les 22 années précédentes. C'est donc près de 5 fois plus sur les années 2012–2016. Mais comme expliqué ci-dessus cette augmentation est due en bonne part aux coachings.

Le nombre de films réalisés durant cette période de 5 ans a également largement augmenté puisqu’on compte 38 longs métrages et 9 courts métrages de production cinéma, 3 téléfilms et 4 films transmedia au moment de l’enquête. Soit 54 films ou 11 par année contre 3 en moyenne sur les 22 années précédentes. C'est donc près de 4 fois plus sur les années 2012–2016. Ce chiffre est d'ailleurs destiné à augmenter puisque, actuellement, 101 projets sont encore en développement ou en préproduction.

Succès des films

Certains des films réalisés de cette dernière enquête ont atteint des taux d'audience en salle très exceptionnels (PAPA MOLL, SCHELLEN-URSLI, HEIDI, MA VIE DE COURGETTE) et la plupart se sont distingués en recevant des prix importants tels que
Il ne s'agit ici que d'une sélection, tant des films que des prix.

ALOYS, écrit et réalisé par Tobias Nölle
• Berlinale, Panorama, FIPRESCI Award 2016
• Prix du cinéma suisse, Meilleure photographie 2017

CHRIEG, écrit et réalisé par Simon Jaquemet
• Festival Max Ophüls, Max Ophüls Preis 2015
• Prix du cinéma suisse, Meilleure photographie 2015

DENE WOS GUET GEIT, écrit et réalisé par Cyril Schäublin
• Locarno Festival, Mention spéciale First Feature Award 2017
• Edinburgh International Film Festival, Best International Feature Film 2018
• Filmpreis Stadt Zürich, Zürcher Filmpreis 2018

#FEMALE PLEASURE, écrit et réalisé par Barbara Miller
• Locarno Festival, Premio Zonta Club Locarno – Settimana della critica 2018

GENESIS 2.0, écrit et co-réalisé par Christian Frei
• Filmpreis Stadt Zürich, Zürcher Filmpreis 2018
• Sundance Film Festival, World Cinema Documentary Award for Cinematography 2018

HEIDI, réalisé par Alain Gsponer
• Deutscher Filmpreis, Bester Kinderfilm 2016

HORIZONTES, écrit et réalisé par Eileen Hofer
• Visions du Réel, Mention spéciale du Jury du Cinéma Suisse 2015

LA FEMME ET LE TGV, écrit et réalisé par Timo von Gunten
• Prix du cinéma suisse, Meilleur court métrage 2017

MA VIE DE COURGETTE, co-écrit et réalisé par Claude Barras
• Zurich Film Festival, Kids Jury Award for Best Children’s Film 2016
• Festival International du Film d'Animation d'Annecy, Cristal du Long métrage 2016
• Académie des Arts et Techniques du Cinéma, César du Meilleur Film d'Animation et du Meilleur Scénario 2017
• Prix du cinéma suisse, Meilleur film de fiction 2017
• Académie des Lumières, Meilleur Film d'Animation 2017

SCHELLEN-URSLI, co-écrit et réalisé par Xavier Koller
• Prix du cinéma suisse, Meilleure photographie 2017

VAKUUM, écrit et réalisé par Christine Repond
• Prix du cinéma suisse, Prix spécial de l'Académie 2018

Le but est-il atteint?

A chaque enquête, il est difficile de répondre catégoriquement à cette question. In fine, l'objectif de notre travail est double: d'une part, améliorer la qualité des projets pour soutenir leur positionnement et leur réussite sur le marché et, d'autre part, consolider les compétences et le réseau des auteur·es et producteur·trices, au-delà du travail sur un projet en particulier. Comme nous l'avons dit en 2008, "une telle enquête ne doit donc pas se lire uniquement en nombre de projets réalisés, mais aussi en terme de développement de la carrière professionnelle des porteurs et porteuses de projets, qu’ils aient été produits ou non".

Les réponses au questionnaire pour la période 2012–2016 montrent que l'utilité des programmes, tant pour le développement des projets que pour celui de leur carrière, est très largement validée par les professionnel·les dont les scénarios ont été réalisés.

Les programmes que nous proposons servent aussi de filtres. Travailler son scénario dans un programme de FOCAL, c’est l’exposer, le confronter aux points de vue d'autres. L'auteur·e et son·sa producteur·trice peuvent alors découvrir si leur projet a du potentiel ou s’il est préférable de l’abandonner. On évite ainsi de partir dans la course au financement inutilement et l'on préserve ses forces pour des projets qui ont plus de chances de voir le jour.

C'est pourquoi FOCAL poursuivra ses efforts, au niveau suisse et international, pour soutenir le développement de projets, tant sur le plan du storytelling (de la première idée au scénario de produits audiovisuels "classiques" et de produits transmedia) que du packaging (du casting au financement).

Nous remercions chaleureusement tous ceux et toutes celles qui ont contribué à cette enquête.

Sandrine Normand et Pierre Agthe, Lausanne, mars 2019