Training – Acting – Coaching

Giles Foreman - FOCAL

Une plateforme performante pour la production suisse


Giles Foreman – Janvier 2014


Quand Gabriela Kasperski – Responsable du domaine Interprétation chez FOCAL – m’a invité, ainsi que ma collègue berlinoise Lena Lessing, à animer des ateliers, je n’avais pas idée à quel point ce travail en Suisse allait influencer et enrichir la conception et la variété de mon travail autour du monde. Je suis infiniment reconnaissant à Gabriela et à FOCAL pour toutes les opportunités, les idées et les projets qui ont pu se développer dans ce laboratoire unique qu’est FOCAL.

Au départ, Gabriela nous a invités parce qu’elle croit en l’importance du jeu d’acteur et voulait soutenir les acteurs et réalisateurs suisses dans le développement de leurs compétences. Dans ce but, nous avons introduit en Suisse deux grands courants d’art dramatique.

Premièrement l’enseignement du ‹Drama Centre London› qui unit le jeu classique européen avec les innovations américaines de la méthode Stanislavsky et le travail unique d’un de mes maîtres – Yat Malmgren – une technique selon laquelle les acteurs développent leurs personnages à partir d’une analyse très particulière de l’expression humaine telle que menée par le grand danseur et pédagogue Rudolph Laban ainsi que les théories du psychanalyste suisse Carl Gustav Jung. Elle est utilisée par tous les diplômés du ‹Drama Centre› – Anthony Hopkins, Colin Firth, Paul Bettany, Tom Hardy, Michael Fassbender, Lambert Wilson … – et par ceux des écoles d’art dramatique associés autour du monde, comme le ‹National Institute of Dramatic Art› NIDA en Australie – avec d’extraordinaires acteurs tels que Cate Blanchett et Hugo Weaving.

Le second courant est celui du développement de l’œuvre de Lee Strasberg par la légendaire Susan Batson – coach e.a. de Nicole Kidman et Juliette Binoche – avec sa théorie de la ‹Public Persona›, ‹Need› et ‹Tragic Flaw› – également basé sur Jung. Lena Lessing est une experte en la matière puisqu’elle a étudié avec Susan pendant bien des années.

Au début, Gabriela – épaulée par l’acteur Michael Neuenschwander, avec qui j’avais d’ailleurs travaillé précédemment sur le film de Michael Steiner, grounding – les derniers jours de swissair – nous a demandé d’animer des ateliers dans nos différents champs de compétences. Puis elle a mis ces compétences à disposition pendant la préparation du tournage et sur le plateau en créant ‹Acting Coaching on Demand› qui permet à des producteurs d’obtenir un coaching d’acteurs gratuit de trois jours. Cette offre, unique au monde, a rencontré un vif succès, et nous avons eu le bonheur de travailler sur un nombre important de films suisses passionnants, tels que sennentuntschi (Michael Steiner), dawn (Romed Wyder), der goalie bin ig (Sabine Boss), ziellos (Niklaus Hilber), der kreis (Stefan Haupt), achtung, fertig, wk! (Oliver Rihs) et bien d’autres.

Puis Gabriela a créé un nouvel atelier sur la direction d’acteurs pour des réalisateurs en train de développer leur scénario, la ‹Masterclass Schauspielführung für RegisseurInnen› durant laquelle six réalisateurs apprennent les bases du jeu d’acteur en théorie et en pratique et se familiarisent, avec Lena et moi, avec différentes méthodes en travaillant avec un groupe d’acteurs. Beaucoup de scénarios sur lesquels nous avons travaillé au cours de cet atelier sont devenus des films très réussis, notamment romeos de Sabine Bernardi, montré au Festival de Berlin et qui a gagné de nombreux prix dans le monde entier.

Finalement, après une discussion avec la coach d’acteurs suisse Barbara Fischer – qui avait initialement étudié chez moi à Londres pour ensuite approfondir l’art dramatique et la méthode de Yat Malmgren avec mes professeurs Reuven Adiv et Christopher Fettes –, Gabriela m’a demandé de développer un enseignement contemporain et accessible de la méthode de Yat. Pendant ce temps, Christopher Fettes, co-fondateur, avec Yat, du ‹Drama Centre London›, était en train d’écrire un livre sur l’œuvre de celui-ci et m’a accompagné pour mener les ateliers. Et c’est là que nous avons réellement compris le défi que constituait la transmission d’une matière aussi complexe. Cela a grandement influencé le style et le contenu du livre de Christopher qui devrait paraître prochainement. De mon côté, j’ai reproduit les ateliers dans le monde entier – rien de tout cela ne serait arrivé sans Barbara, les visions de Gabriela et la plateforme que FOCAL met à disposition.

Il y a eu beaucoup d’autres bénéfices. Des étudiants suisses sont venus prendre des cours chez moi à Londres – entre autres le jeune et prometteur acteur Basil Eidenbenz qui tourne actuellement un film allemand à Berlin, – des réseaux et des amitiés se sont noués ainsi que nombre de collaborations internationales. Anna Luif et Nicole Borgeat poursuivent dans cette direction: Anna a accompagné sept réalisateurs à Londres pour des événements dans le milieu cinématographique – nous avons rencontré Rufus Norris, réalisateur de broken et aujourd’hui directeur du ‹Royal National Theatre›, et Nicole a récemment introduit le ‹Yat Work› en Suisse romande.

FOCAL, avec son infatigable soutien de la production cinématographique suisse, est une organisation sans pareille. Je sais que mes collègues au Royaume-Uni rêvent d’avoir quelque chose de semblable ici, mais nous ne pouvons que la contempler avec admiration et un brin de jalousie.

Giles Foreman
gilesforeman.com

Giles Foreman - FOCAL
Giles Foreman - FOCAL
Giles Foreman - FOCAL
Giles Foreman - FOCAL
Giles Foreman - FOCAL
Giles Foreman - FOCAL
Giles Foreman - FOCAL
Giles Foreman - FOCAL
Giles Foreman - FOCAL
Giles Foreman - FOCAL
Giles Foreman - FOCAL
Giles Foreman - FOCAL
Giles Foreman - FOCAL
Giles Foreman - FOCAL