Mentoring for Docs

v.l.n.r. | de g. à dr.: Peter Entell, Sabine Gisiger, Andres Veiel (© Sabine Sauer), Christian Frei, Alexander Nanau (© Alex Galmeanu), Yaël André,Jacqueline Zünd (©Wolfgang Schmidt), Coco Schrijber, Nino Kirtadze, Philip Delaquis.

v.l.n.r. | de g. à dr.: Peter Entell, Sabine Gisiger, Andres Veiel (© Sabine Sauer), Christian Frei, Alexander Nanau (© Alex Galmeanu), Yaël André,Jacqueline Zünd (©Wolfgang Schmidt), Coco Schrijber, Nino Kirtadze, Philip Delaquis.

Participant∙e∙s
5 fois par année, deux à trois cinéastes avec un projet de film documentaire en cours. Les candidat·e·s doivent avoir réalisé au moins un film avec une sortie en salles, en festival, à la télévision ou sur le Web. Mentoring for DOCS est réservé en priorité à des professionnel·les suisses ou résidant en Suisse. Une exception peut être faite si le projet a un lien très précis avec la Suisse.
Date et lieu
1 jour (ou 2 demi-journées); lieu selon entente entre l’équipe du projet et le/la coach
Délai d'inscription

13 février 2022. La candidature doit comprendre une lettre de motivation décrivant l'état du projet, le planning de travail et l'objectif visé par le coaching, un cv, un dossier de 20 pages maximum et, le cas échéant, des images déjà tournées (20 min. max.).

Prochains délais en 2022: 17 avril, 26 juin, 4 septembre et 20 novembre
Finance d'inscription
CHF 250.- par jour de coaching
Langue(s)
Français, allemand, anglais ou italien, selon le/la mentor·e
Organisation
Irene Loebell

Mentoring for DOCS est une offre visant à consolider la narration documentaire: des mentor·e·s expérimenté·e·s dont les films connaissent une reconnaissance internationale soutiennent des documentaristes dans la préparation de leurs projets. Les projets de film peuvent être présentés à n'importe quel stade: du développement jusqu'au premier montage, en passant par la production.

Toutefois, le travail doit avoir dépassé le stade du choix du sujet; il doit être suffisamment clair pour que l'on puisse se faire une idée du film. Les décisions essentielles, par exemple quelle histoire le film veut raconter, doivent déjà avoir été prises. Il doit par exemple être clair quel est le conflit que le film veut traiter. Une certaine vision de l'auteur·e doit déjà se faire sentir.

Chaque mentorat dure une journée (ou deux demi-journées). Les mentor·e·s et les candidat·e·s conviendront ensemble de la date et du lieu de la rencontre. Selon la forme de collaboration, d'autres membres de l'équipe (caméra, montage, production) peuvent participer à la séance.

Les sujets traités par le mentorat peuvent être par exemple:

  • la recherche
  • la thématique spécifique
  • le choix des protagonistes
  • le point de vue du réalisateur
  • la réalisation
  • l'écriture visuelle de l'auteur·e
  • la dramaturgie

Pour se préparer, les mentor·e·s reçoivent de la part des réalisateur·trice·s du matériel texte et image qui reflète l'état actuel du travail.

Les documentaristes intéressé·e·s présentent leur candidature en envoyant par voie électronique un dossier (max. 20 pages) ainsi qu'une lettre de motivation qui fait ressortir:

  • l'état actuel du travail
  • les prochaines étapes envisagées
  • les points que le mentorat doit éclaircir.

S'il en existe déjà, les images sont transmises avec la candidature (20 minutes max., par lien électronique Vimeo). On devrait déjà pouvoir y reconnaître l'intention narrative.

Dans le cas de projets pour lesquels un premier montage est disponible, merci de joindre à l'inscription le lien d'accès à ce montage.

Dans la mesure du possible, on respectera le choix du participant/de la participante quant au mentor/à la mentore.

Outre celles et ceux mentionné·e·s ci-dessous, il y a encore d'autres mentor·e·s à disposition dont l'expérience pourra être en adéquation avec la nature du projet.

Pour pouvoir profiter du coaching, le projet doit être produit de manière indépendante. L'offre est destinée en premier lieu à des projets pour le grand écran, mais d'autres canaux d'exploitation sont également possibles.

La mesure s'adresse aussi à des cinéastes expérimenté·e·s.

Les réalisateurs et réalisatrices ayant déjà bénéficié d'un coaching peuvent renouveler leur candidature en fournissant des documents actualisés.

Les coachings suivants se feront, si souhaité, avec le/la même mentor·e que la première fois.

FOCAL prend en charge une grande partie des coûts et propose la journée de coaching au prix de CHF 250. Si la rencontre a lieu à l'étranger, FOCAL peut contribuer aux frais de déplacement et de logement pour un montant de CHF 200 au maximum, sur présentation de justificatifs.

Cinq fois par année, deux à trois projets sont sélectionnés. Les critères susmentionnés sont décisifs pour le choix des projets. Les candidat·e·s dont le projet n'a pas été choisi peuvent recevoir, s'ils en expriment le désir, des informations sur les raisons du refus. Ils peuvent se représenter plus tard avec un dossier retravaillé.

Pour tout renseignement sur le contenu et le déroulement de cette mesure, veuillez vous adresser à l'organisatrice Irene Loebell.

Projets sélectionnés jusqu'ici

Mentors

Yaël André a étudié la philosophie et l'écriture de scénario et travaille aujourd'hui à Bruxelles. Le style qu'elle affectionne est une sorte de burlesque féminin comme elle le décrit elle-même et, dans ses films, elle fait voler en éclat les frontières entre documentaire et fiction - ainsi dans QUAND JE SERAI DICTATEUR, qui a provoqué l'événement dans de nombreux festivals tout autour du globe. Son dernier projet, SYNAPS, est un webdoc. Elle enseigne la réalisation et l’écriture documentaire dans les deux écoles belges de cinéma: l’Insas et l’Iad.
Langues: français, allemand, anglais 
Filmographie

Philip Delaquis est un producteur de films et de théâtre. Il a étudié l’économie et les médias et a travaillé en tant que rédacteur et producteur à la Télévision Suisse avant de co-fonder, en 2005, la maison de production ‘Das Kollektiv für audiovisuelle Werke’. Les films documentaires qu’il a produits ont été montrés à de nombreux festivals de film internationaux. #FEMALE PLEASURE (2018) a été une des documentaires les plus vus en Suisse.
Langues: allemand, anglais, français
Filmographie
Arbeit mit Philip Delaquis
Thuner Tagblatt - Philip Delaquis

Peter Entell a grandi aux Etats-Unis et vit en Suisse depuis 40 ans. Ses documentaires ROLLING, LE TUBE, LES ARBRES DE JOSH, SHAKE THE DEVIL OFF ont été récompensés à de nombreuses reprises dans le monde entier. Il donne des masterclass en Suisse, Belgique, France, Serbie, Danemark et Finlande, ainsi qu'aux Etats-Unis. 
Langues: anglais, français. 
Filmographie
Interview with Peter Entell

Christian Frei est réalisateur, auteur et producteur indépendant à Zurich. Il est consultant pour de nombreux documentaires et, depuis 2006, chargé de cours à l'Université de St-Gall. Il a été président de la commission du collège documentaire de l'Office fédéral de la culture de 2006 à 2009 et, depuis 2010, il est président de l'Académie du Cinéma Suisse. Filmographie sélective: WAR PHOTOGRAPHER (nominé aux Oscars); SPACE TOURISTS; GIANT BUDDHAS; RICARADO, MIRIAM Y FIDEL
Langues: allemand, français, anglais. Englisch 
Filmographie
Ciné-Portrait Christian Frei

Sabine Gisiger a étudié l'histoire et travaille depuis 1990 en tant que réalisatrice indépendante à Zurich. Elle a reçu le Prix du cinéma Suisse pour DO IT (coréalisation) et ses films GAMBIT et GURU ont récolté un beau succès tant au cinéma qu'en festival. Depuis 2002, elle enseigne le cinéma documentaire aux HES de Zurich et Lucerne. 
Langues: allemand, français, italien, anglais. 
Filmographie
Text über Sabine Gisiger

Nino Kirtadze est d’origine géorgienne, reconnue à l’international pour son talent de dramaturge et son don pour ausculter la nature humaine. Son univers filmique est celui de la tragi-comédie et de l’absurde humain. Sa caméra jongle avec de nombreux personnages et parvient à passer de naturel à supranaturel et avec un style et une sensibilité qui lui sont propres. Pour son film UN DRAGON DANS LES EAUX PURES DU CAUCASE , elle a eu l’Oscar de l’Académie Européenne du Cinéma, pour DURAKOVO, LE VILLAGE DES FOUS le Prix du Meilleur Réalisateur à Sundance.
Langues : Français, Anglais
Filmographie
Interview avec NIno Kirtadze

Alexander Nanau est un producteur, réalisateur et DOP germano-roumain. Sa famille, faisant partie d’une minorité allemande en Roumanie, a émigré en Allemagne en 1990. Nanau a étudié la réalisation à la ‚Deutsche Film- und Fernsehakademie‘ à Berlin. Ses documentaires ont remporté de nombreux prix. TOTO AND HIS SISTERS (2014) a été nominé pour le Prix du cinéma européen, COLECTIV (2019) a remporté le Prix du cinéma européen et a été nominé aux Oscars dans deux catégories.
Langues: allemand, anglais, roumain
Filmographie
Interview Reverse Shot

Coco Schrijber a étudié au Département audio-visuel de la Rietveld Academy à Amsterdam. C’est une réalisatrice extrêmement cinématique. Son imagination débordante mène à des histoires parfois inquiétantes qui font du spectateur un voyeur mal à l’aise. Sa docu-fiction BLOODY MONDAYS & STRAWBERRY PIES a remporté le ‘Golden Calf’ pour le ‘Best Feature Documentary’ et a été le film qui représentait les Pays-Bas aux Oscars en 2009. En dehors de la réalisation, Coco est coach de jeunes réalisateurs et donne des Master Classes à des étudiants de cinéma aux Pays-Bas, au Mexique, en Grèce et en Suède.
Langues: Allemand, français, anglais, espagnol
Filmographie
Interview avec Coco Schrijber

Andres Veiel est un des réalisateurs contemporains les plus réputés d'Allemagne. Il est l'auteur de documentaires (DIE SPIELWÜTIGEN, BLACK BOX BRD) et d'un film de fiction (WER WENN NICHT WIR?) qui a été primé de multiples fois. Avec sa mise en scène documentaire DER KICK, il a inventé une nouvelle forme parmi les plus audacieuses de ces dernières années. Il enseigne le cinéma dans différentes hautes écoles, dont la DFFB de Berlin. 
Langues: allemand, anglais. 
Filmographie

Jacqueline Zünd a fait des études de journalisme et ensuite de cinéma à la London Film School.
Ses trois films documentaires GOODNIGHT NOBODY (2010), ALMOST THERE (2016) et WHERE WE BELONG (2019) ont été montrés à de nombreux festivals de films internationaux (Berlin, Cannes, Nyon, Locarno, Amsterdam, Leipzig, Sao Paulo, etc.) et ont obtenu de nombreuses distinctions. Jacqueline Zünd enseigne à la Zürcher Hochschule der Künste (ZHdK) et travaille comme mentore dans les filières de master de la Haute école d’art et de design (HEAD) et de l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (ECAL).
Langues: allemand, français, italien, anglais
Filmographie
Filmbulletin Jacqueline Zünd




Avec le soutien de

  • ARF/FDS

Focal is supported by
OFC